swimming intensite zones entrainementLes Cinq Zones : faibles - modérées - élevée - sévères - très sévères . - Le métabolisme aérobie en natation participe de manière principale à l'apport énergétique quelle que soit la durée de l'épreuve course. Le premier objectif physiologique de l'entraînement réside dans le développement de capacités et de puissances des différentes filières énergétiques en fonction des caractéristiques individuelles du nageur avec un développement de la capacité aérobie comme base. L'entraineur de natation doit ajuster les charges de travail en terme de zones d'intensités afin de modéliser un plan d'entraînement. Les zones d'intensités sont définies en relation avec les notions de capacité ou de puissance aérobie et anaérobie, de travail au seuil 2 et 4 mmol.L-1 ", d'entraînement mixte et de vitesse.

1 - Zone d'intensités sous maximales faibles "

Caractéristiques :

  • Une augmentation de la consommation d'oxygène (VO2) pour atteindre un état stable dans les 2-3 premières minutes de l'effort.
  • Le lactate produit en début d'exercice est rapidement utilisé avec la poursuite de l'exercice lactatémie constante et se rapprochant de sa valeur basale "
  • Le temps de maintien peut être supérieur à une heure.

2 - Zone d'intensités sous maximales modérées ".

Caractéristiques :

  • Temps de maintien jusqu'à une heure.
  • La VO2 augmente de manière bi exponentielle avec, dans un premier temps, l'atteinte d'un état stable dans les 2-3 minutes d'exercice puis l'apparition d'une composante lente d'O2 si l'effort se prolonge.
  • La VO2 atteint ensuite un état stable qualifié de retardé.
  • Après une augmentation dans les 5 premières minutes d'exercice, la lactatémie se stabilise autour de 2-5mmol.L-1.
  • L'état stable de la lactatémie augmente avec la vitesse jusqu'à une vitesse limite au-delà de laquelle la lactatémie dérive au cours du temps vitesse maximale d'état stable de la lacta-témie (VMESL) ".

3 - Zone d'intensités sous maximales "élevée".

Caractéristiques :

  • Intensité comprise entre la VMESL et la vitesse critique (Vcr).
  • Le temps de maintien est entre 1 heure et 20 minutes, selon les individus.
  • Une dérive de la lactatémie est observables jusqu'à l'arrêt de l'effort.

4 Zone d'intensités maximales sévères "

Caractéristiques :

  • Un temps de maintien inférieur à 15 minutes. Lorsque VO2max est atteinte "
  • La VMA est comprises entre 92 et 1 15%VO2max

5 - Zone d'intensités supra maximales très sévères "

  • Un temps de maintien de courte durée.
  • Le temps de maintien est inférieur à 2 minutes.

Découvrez notre sélection de livres et de ebooks téléchargeables dès maintenant

livre ebooks books triathlon natation