L'aquabiking, je m'y mets, je progresse, j'assure

100 % waterproof, + de 40 exercices toniques 

Envie de remodeler votre silhouette de façon extrêmement efficace ?Quel que soit votre âge, que vous soyez sportif ou non, l'aquabiking est fait pour vous ! Activité ludique et unique en son genre, l'aquabiking vous permet de bénéficier des bienfaits combinés de l'aquagym et du vélo :- Tonifiez vos muscles (abdos, cuisses, fessiers...)- Réduisez masse graisseuse et cellulite- Profitez d'un drainage actif- Renforcez votre coeur- Améliorez votre souffleVotre petit guide 100 % waterproof et qui flotte vous suivra dans le bassin ou la cabine pour une utilisation pratique et immédiate

Pablo Lafarge

Titulaire d'un brevet d'Etat d'éducateur sportif, maître-nageur depuis 15 ans, Pablo Lafarge donne des cours d'aquagym, d'aquazumba et d'aquacombat depuis 5 ans. Passionné des sports d'eau, il vous propose dans cet ouvrage ses meilleurs conseils.

pablo lafarge

 

Arrivé en France il y a quelques années, l'aquabike fait désormais partie intégrante des cours de fitness collectifs. Aussi appelé aquabiking, aquacycling ou aquaspinning, ce sport qui combine les bienfaits du vélo et de la piscine est idéal pour mincir, se tonifier et se muscler !

Qu'est-ce que l'aquabike ?

Comme son nom l'indique, l'aquabike consiste à pédaler dans l'eau, sur un vélo de type vélo d'appartement. Posé au fond de la piscine et maintenu grâce à des ventouses, ce vélo permet de vaincre la résistance de l'eau et de faire ainsi travailler son corps plus efficacement. Cette discipline a fait de nombreux adeptes, notamment grâce à ses résultats visibles en quelques semaines seulement. L'aquabiking permet en effet de tonifier rapidement l'ensemble du corps, mais également de muscler en particulier le bas du corps et les abdos.

L'aquabike est praticable dans des cours collectifs proposés par certains centres sportifs et piscines municipales, que vous pouvez trouver en consultant l'annuaire des piscines de France. Comptez en moyenne 10 € par séance en province et 25 € en région parisienne ou dans les grandes villes.

Il existe également de nombreux espaces dédiés à l'aquabiking et des spas équipés de cabines aquabike. Plus chères (de 30 à 45 € les 30 ou 40 minutes), les séances en cabines individuelles proposent toutefois différents programmes. Certaines cabines offrent en effet la possibilité de pédaler sur une selle comme sur un vélo, tandis que d'autres permettent de pédaler allongée dans une baignoire, tout en profitant selon le spa choisi de jets hydromassants ou encore des bienfaits de la lumière avec la chromothérapie.
Comment se déroule une séance ?

Les cours sont généralement dispensés par des professionnels, maîtres-nageurs ou coachs sportifs, attentifs au niveau de chacun. Il n'existe pas de contre-indications particulières à la pratique de l'aquabike mais il est préférable de consulter son médecin généraliste lorsque l'on débute ou reprend une activité physique.

Une séance dure de 30 à 45 minutes et se divise en quatre temps. Durant les premières minutes, on règle le vélo en fonction de différents critères comme la taille, la morphologie et la position. On s'échauffe ensuite en musique à l'aide de différents exercices proposés par le coach pour ne pas se blesser. Enfin, après le cours à proprement parler, on termine la séance par un retour au calme et quelques étirements.

Une session d'aquacycling ce n'est pas simplement pédaler dans une piscine pendant 30 minutes... Le coach va réguler la difficulté de l'exercice tout au long de la séance. On va donc changer de sens ou de cadence, au rythme de la musique et des indications données. À nous les simulations de côte, les sprints ou encore le pédalage en danseuse, et tout ça pour retrouver la forme au plus vite !
Quels sont ses bienfaits ?

Une séance d'aquabiking permet de cumuler à la fois les avantages du cyclisme et ceux de la natation, l'idéal étant de pratiquer ce sport deux fois par semaine lorsque l'on souhaite perdre du poids, se muscler ou affiner sa silhouette. Comme le cyclisme, l'aquabiking est idéal pour les personnes en surcharge pondérale. En plus d'améliorer la digestion grâce au massage des intestins, il permet de débuter une activité physique sans faire souffrir nos articulations.

En travaillant sur l'endurance, c'est tous nos muscles qui vont se tonifier petit à petit. Notre corps et notre silhouette vont alors se raffermir. Tandis qu'en travaillant en force, on développera plutôt la puissance des muscles du bas du corps, du dos et des abdos. Dans les deux cas, l'effort cardiovasculaire d'une trentaine de minutes permet de brûler des calories (deux fois plus que sur un vélo classique) et de puiser dans nos réserves d'énergie : nos stocks de graisses !

Mais ce n'est pas tout ! Le fait que l'aquaspinning se déroule en piscine induit une dépense d'énergie (et donc de graisses) supplémentaire qui est celle utilisée pour stabiliser la température de notre corps. Le mouvement de l'eau, en agissant comme un massage drainant, favorise quant à lui une bonne circulation sanguine et participe à la réduction de la cellulite.

 

Les clés pour une séance efficace.

L’aquabiking, c’est le nouveau sport tendance du moment. Et pour cause, cette activité qui consiste à pédaler sous l’eau nous fait de belles promesses : drainer les jambes, brûler des calories et combattre la cellulite grâce à la résistance de l’eau. Mais l’efficacité est réelle si – et seulement si – toutes les règles de ce sport sont respectées. Or, beaucoup d’instructeurs d’aquabiking les connaissent mal ou ne les appliquent pas. Fred Lassaunière, responsable de formations aquafitness, nous livre trois conseils pour optimiser sa séance.

Faites les bons réglages. « L'aquabike doit être réglé en fonction de la taille de la personne et du niveau de l’eau. Idéalement, il faut avoir de l’eau au niveau du nombril. Trop immergé, vous ne porterez plus le poids de votre corps et l’effet cardio sera quasi-nul : vous ne brûlerez donc pas de calories. D’autre part, une selle trop basse engendre une forte pression dans la rotule et risque d’abimer vos genoux. »

Ne multipliez pas les mouvements. « C’est pourtant ce que demandent certains instructeurs. Mais monter et descendre, s’arrêter, pédaler entre la selle et le guidon sont des techniques peu efficaces qui peuvent s’avérer dangereuses si elles sont répétées trop souvent.
Ce qui est vraiment important, c’est plutôt la vitesse de pédalage, qui doit se situer entre 80 et 110 tours par minute. Beaucoup d’instructeurs dispensent leurs cours sur des musiques actuelles, et font pédaler à la moitié du rythme (entre 60 et 70 bpm), ce qui est inefficace. »

Adoptez le bon rythme. « Au final, pour constater une réelle efficacité, il vous faudrait pratiquer deux séances de 30 à 45 min par semaine, en pédalant tout du long, et suffisament vite. Vous pouvez également coupler ces séances à des cours d’aquagym pour faire travailler le haut du corps. »

 

acheter livre en ligne
telecharger livre en ligne

 

Découvrez notre sélection de livres et de ebooks téléchargeables dès maintenant

livre ebooks books triathlon natation